Pourquoi pas?

Libre de DisCuter!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 PROCES EN CHINE , LAIT FRELATE

Aller en bas 
AuteurMessage
Pat
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3734
Localisation : Six Fours les Plages
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: PROCES EN CHINE , LAIT FRELATE   Sam 3 Jan 2009 - 18:56

Procès en Chine
La chef de l’usine de lait frelaté risque la peine capitale

C’est une petite femme de 66 ans qui risque la peine de mort . Tian Wenhua est la responsable de l’entreprise Sanlu , en Chine , firme qui a vendu du lait frelaté à la mélamine , provocant six décès et 290 000 intoxications chez les enfants . Son procès a commencé mercredi devant la cour de Shijiazhuang , au nord-est de la Chine , ville où est implanté ce géant de l’agroalimentaire . Vêtue d’un gilet jaune au-dessus de ses vétements , comme c’est l’usage en Chine pour les accusés lors des procès , elle a plaidé coupable . A ses côtés se tenait un de ses adjoints , en fauteuil roulant depuis une tentative de suicide faisant suite à la crise .
Devant ses juges , Tien Wenhua a reconnu qu’elle était informée depuis le mois de mai 2008 que des enfants étaient tombés malades après avoir cosommé du lait en poudre de Sanlu , mais qu’elle n’en avait pas informé les autorités avant le mois d’août . Sa déclaration abonde dans le sens du pouvoir central à Pekin qui a juré ne pas avoir « étouffé » l’affaire , alors que certains avancent qu’il était au courant mais ne voulait pas ternir l’image de la Chine pendant les Jeux olympiques . En s’accusant , la petite dame espère-t-elle s’attirer la clémence du jury ? Pour l’heure , elle encourt la peine de mort . Un sort subi l’an dernier par le directeur de l’Agence de sécurité sanitaire du pays , reconnu coupable de corruption .
Tian Wenhua est un pur produit du Parti . A Shijiazhuang , elle était un cadre important du Parti communiste chinois et dirigeait Sanlu , dont la devise était : « Fabriquer des produits laitiers de qualité pour servire le peuple » . Cette coopérative est devenue en quelques années le numéro trois chinois du lait , avec près d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires . Cette réussite cachait une terrible supercherie : ajouter un dérivé plastique , la mélamine , pour faire croire à une richesse en protéines du lait et augmenter son prix . Cette manipulation a provoqué de graves troubles rénaux chez des milliers d’enfants . La cour devra déterminer les responsabilités exactes de madame Wenhua .
Selon le magazine économique chinois « Cajing » , qui a reproduit le témoignage fait par un fermier aux policiers , « il suffisait de passer un coup de fil et on vous envoyait un sac de mélamine » . Une partie de la presse chinois ne risquait pas de dévoiler l’arnaque : les « envoyés spéciaux » des grands médias sur l’affaire Sanlu étaient en fait des responsables de la communications du groupe , selon la faculté de journalisme de Hongkong !
L’affaire a été rendue publique en septembre par les actionnaires minoritaire de Sanlu , issus du groupe Fonterra . Depuis , madame Wenhua a été licenciée et démisie de ses fonctions au comité du Parti communiste chinois .

Aujourd’hui samedi 3 janvier 2009



_________________
c'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches
Victor Hugo

https://www.facebook.com/patvar.inco
https://www.dailymotion.com/patvar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/patvar
 
PROCES EN CHINE , LAIT FRELATE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'industrie laitière belge a la cote en Chine
» Oeufs au lait
» pain au lait
» Quel lait pour obetnir une bonne mousse
» Parade militaire 60° anniversaire de la République de Chine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pourquoi pas? :: Actualité :: Dans le monde-
Sauter vers: